Des journées avec beaucoup de Japon en tête!

Le 4 mars, un reportage d’Arte sur les femmes japonaises obligées de quitter leur emploi dès qu’elles ont un enfant: « Japon: mère ou travailleuse? ».


Sur le site d’Arte: « Dans les entreprises japonaises, la coutume veut qu’une Japonaise démissionne après son mariage, ou au plus tard lorsqu’elle est enceinte de son premier enfant. Celles qui s’y refusent, comme Sayaka Osakabe, peuvent voir leur vie tourner au cauchemar, victimes d’un harcèlement insidieux de leur employeur pour les pousser à la démission, le « mata-hara”, le harcèlement des mères dans les entreprises.
70% des Japonaises quittent leur travail lorsqu’elles ont un enfant… de gré ou de force : paroles désobligeantes, rupture de contrat, heures supplémentaires, parfois même obligation de réaliser des tâches physiques et éprouvantes. Là où beaucoup de femmes se taisent et craignent de remettre en cause la hiérarchie, Sayaka Osakabe est l’une des rares à avoir osé attaquer son entreprise devant les prud’hommes japonais, et à avoir obtenu gain de cause. Elle s’emploie depuis à aider d’autres victimes. D’autant que le Japon a désespérément besoin que ses femmes travaillent. La population active diminue inexorablement : 87 millions en 1995, 66 millions en 2013 et, selon des projections, 57 millions en 2030. »

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :