Ballet urbain

Une pause sans paroles.

Un carrefour, deux petites rues où les feux ne protègent pas suffisamment les piétons, une sortie de gare routière, des vélos (qui au Japon roulent sur les trottoirs! Il faut vraiment être sur ses gardes!) et quatre agents de police respectueux qui se livrent à un drôle de ballet pour être courtois avec chacun.

Publicités

2 réflexions sur “Ballet urbain

  1. Marion Droz dit :

    Mais que vois-je, les parapluies sont fermés?!

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :