La pluie se dit ame en japonais, et le kanji est très joli et suggestif.

La forte pluie se dit ōame, 大雨, le kanji 大voulant dire grand.

La bruine se dit kunkāme, 小糠雨, le kanji 小 signifiant petit et 糠 le son de blé.

La saison des pluies se dit tsuyu, 梅雨, le kanji 梅 signifiant prune. C’est à la saison des prunes qu’il y a le plus de pluie, de début juin à mi-juillet (vu le temps qu’il fait depuis dix jours, qu’est-ce que ça doit être!). Il fait très humide et on doit aérer les pièces pour éviter les moisissures. D’ailleurs à l’hôtel, il y a un avis dans la chambre (et c’est un hôtel quatre étoiles!):

Et c’est vrai! Je ne sais pas si c’était plus mouillé dehors ou dedans!

S’abriter de la pluie se dit amayadori, 雨宿り, le kanji 宿 signifiant l’auberge.

On pourrait continuer longtemps comme ça, mais vous avez compris le principe et la poésie de l’idéogramme.

La pluie et la créativité des Japonais ont instauré un certain nombre d’usages pour s’accommoder des conditions météo.

Vous avez déjà vu la consigne à parapluies à l’entrée des musées et des hôtels.

 l’entrée des magasins et des restaurants, vous introduisez votre parapluie dans un porte-housses qui vous l’enrobe d’un plastique protecteur. Pas très écologique, mais très pratique.

On peut acheter des parapluies partout, principalement des transparents.

Mais le must reste le grand portefeuille frotti-frotta (je ne sais pas comment appeler ça):

Démonstration avec des salarymen:

Je suis allé à Harajuku pour voir les jeunes Japonaises se plonger dans le shopping sur ces Champs-Elysées tokyoïtes, mais vu les trombes d’eau qui se déversaient,  le projet était gravement compromis.

 la place, je suis allé voir les estampes d’ukiyo-e de Hiroshige. Magnifique! Mais interdit de faire des photos.

En voici une très connue:

Ça ne me changeait pas beaucoup du quotidien!

😊

Publicités

Une réflexion sur “

  1. Katiaki dit :

    Si chaque soir au coucher, tu avais lancé ta « geta » en l’air avec ton pied, tu aurais su quel temps il allait faire. Elle serait tombée sur la tranche, à l’envers ou à l’endroit : couvert, pluvieux ou ensoleillé.
    Tu aurais également pu accrocher à ta fenêtre un petite poupée bonhomme « teru teru bozu » pour faire cesser la pluie.
    Il semblerait qu’au Japon, on n’entre pas avec un parapluie à l’intérieur. Cela explique peut-être les consignes à parapluies que tu as prises en photo. Quant aux parapluies jetables, s’ils sont transparents, c’est une question de prix, mais aussi pour ne pas réduire le champ de vision dans la foule.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :