Shigeru Mizuki

On arrive à la fin de ce blog. Après cet article, il restera une dernière contribution en forme de conclusion.

Je complète aussi des pages antérieures. Ainsi, vous pouvez aller voir les ajouts sur la page consacrée au chat, et une nouvelle vidéo sur la page du pachinko.

J’aimerais brièvement parler ici d’un mangaka singulier qui s’appelle Shigeru Mizuki. Je le connaissais au travers de ses mangas historiques consacrés à la deuxième guerre mondiale, Opération mort (総員玉砕せよ, Sōin Gyokusai Seyo!) et Showa, une histoire du Japon (コミック昭和史, Komikku Shōwa-shi).

Mais c’est par son intérêt pour les fantômes et démons qu’il est le plus connu. Nicolas Bardot écrit sur le site Film de culte:

La mythologie japonaise est surpeuplée de fantômes et autres monstres. Ceux-ci sont désignés par deux termes génériques: « bakemono » ou « obake« . Aux côtés du « yurei » (le fantôme vengeur), existent les « yokai » (désignant des créatures surnaturelles) ou les « onis » (pour les ogres ou les démons). Ces désignations recouvrent elles-mêmes une multitude de créatures. Parmi les yokai, on retrouve les tanuki (qui sont les personnages principaux de Pompoko de Isao Takahata), des animaux aux grandes capacités de transformations, les kappa (qui sont des esprits de l’eau à visage de singe, avec un bec, une carapace de tortue, un réservoir d’eau au-dessus du crâne), les rokurokubi (des démons féminins) etc… Il existe une infinité de ces créatures, comme la yumanba (vieille ogresse des montagnes), le bakeneko (qui est un monstre-chat dont on peut voir une évolution dans le car-chat de Mon Voisin Totoro) ou le kodama (l’esprit de la forêt présent dans Princesse Mononoke).

pom_poko_cartoon_hd_wallpapers_free_download_for__samsung_galaxy_a7

Les tanuki de Pompoko.

J’ai découvert une parodie des estampes d’Hiroshige par Shigeru Mizuki au Musée International du Manga de Kyoto (musée que l’on peut par ailleurs se dispenser de visiter). Il a repris Les Cinquante-trois Stations du Tōkaidō pour les transformer en paysages peuplés de créatures fantastiques:

Tokaido07_Hiratsuka

Yokaido

Mizuki est également l’auteur d’un recueil encyclopédique des yokai japonais Dont on peut en retrouver certains sur ce site):

05

“The Mannen-dake (“10,000-year bamboo”) is a bamboo-like monster that feeds on the souls of lost travelers camping in the woods. Anatomical features include a series of tubes that produce air that causes travelers to lose their way, syringe-like fingers the monster inserts into victims to suck out their souls, and a sac that holds the stolen souls.”

11

Enfin, il est aussi l’auteur de Kitaro le Repoussant ((ゲゲゲの鬼太郎, GeGeGe no Kitarō), sa série la plus connue.

gegege-no-kitaro--shared-photo-881006548

Par ailleurs, la ville de Mizuki, Sakaiminato, a été totalement customisée avec ses oeuvres. Elle a ouvert un musée et une route porte son nom. Tous les détails ici et ici.

sakaiminato_09_msakaiminato_29_m kitarou_06_m

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :